Selecteer een pagina

Les régimes matrimoniaux – Volume 1 Tome IX – De Page Traité de droit civil Belge 2019

Théorie générale du contrat de mariage et régime légal. Sous la direction scientifique de Philippe De Page

Beschrijving

Auteur: ,

Type werk:

Uitgever: , 2019

Aantal pagina's: p.1 - p. 589

Barcode: GT00009478

ISBN: 9782802754268

Beschikbaar: ja

Uitleeninformatie

Deel van:
Les régimes matrimoniaux – Volume 2 Tome IX – De Page Traité de droit civil Belge 2019

Aantal exemplaren: 1

Uitleenbaar: Ja

Plaatskenmerk:

  • CIV 1 PAGE 2019(1)

Korte inhoud:

Inhoudstabel:

  • TABLE DES MATIÈRES
  • Liste des abréviations .......................................................... 7
  • PARTIE 1
  • THÉORIE GÉNÉRALE DU RÉGIME MATRIMONIAL
  • TITRE 1
  • Des régimes matrimoniaux en général
  • CHAPITRE 1
  • Notions
  • Définition – Nécessité, dans tout mariage, d’un « régime
  • matrimonial »........................................................... 13
  • Justification de l’existence d’un « régime matrimonial » –
  • Différentes conceptions possibles des rapports entre époux
  • quant aux biens. ....................................................... 15
  • Régimes matrimoniaux et « contrat de mariage » –
  • Quelques brèves observations quant à la terminologie
  • adoptée. ................................................................. 18
  • Des différents régimes matrimoniaux admis par le Code
  • ...................................................................... 19
  • Choix du régime matrimonial – Autonomie
  • et conséquences........................................................ 19
  • CHAPITRE 2
  • Les grandes conceptions de base – Leurs caractéristiques
  • .................................................................. 23
  • TITRE 2
  • Le contrat de mariage
  • CHAPITRE 1
  • Généralités – Principes généraux
  • Objet du contrat de mariage........................................ 27
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Caractère facultatif du contrat de mariage....................... 27
  • Rapports entre le contrat de mariage et le mariage même. . 28
  • Le contrat de mariage est nécessairement lié
  • à la célébration du mariage. ........................................ 29
  • Point de départ des effets du contrat de mariage. ............. 33
  • Terme des effets du contrat de mariage.......................... 35
  • Effets du contrat de mariage à l’égard des tiers – Le statut
  • matrimonial et son opposabilité erga omnes....................... 36
  • CHAPITRE 2
  • Contenu, étendue et objet du contrat de mariage
  • Synthèse. ................................................................ 45
  • Le contrat de mariage peut-il se borner à des donations
  • ou des avantages matrimoniaux ?................................... 46
  • SECTION 1
  • La liberté des conventions matrimoniales
  • De la liberté de choix du régime matrimonial. ................ 47
  • Les limites. ............................................................. 49
  • Les restrictions du droit commun. ................................ 49
  • Les restrictions dérivant de la loi du 14 juillet 1976
  • sur les régimes matrimoniaux. ..................................... 51
  • La cohérence du régime matrimonial choisi..................... 54
  • Sanction de l’atteinte au principe de cohérence. ............... 59
  • Les règles d’interprétation – Une règle connexe :
  • l’article 1390 du Code civil ?....................................... 59
  • Sanction de la violation des restrictions à la liberté
  • des conventions matrimoniales. .................................... 62
  • SECTION 2
  • Libéralités en faveur des époux
  • 1. – Généralités
  • Synthèse. ................................................................ 63
  • Règles applicables – A. Droit commun des donations. ....... 65
  • Règles applicables – B. Règles favorables à la donation pour
  • cause de mariage. ..................................................... 65
  • Suite – C. Règles particulières de nature logique.............. 66
  • 2. – Questions spécifiques
  • L’identité des donateur et donataire. ............................. 67
  • Donation par les père et mère – Absence d’obligation
  • .................................................................... 68
  • Bénéficiaire de la donation. ......................................... 68
  • Du rapport. ............................................................ 69
  • De la réduction. ....................................................... 70
  • SECTION 3
  • Clauses relatives aux droits successoraux en présence
  • d’enfant d’une union antérieure
  • Principes – Le pacte successoral entre époux................... 71
  • Conditions du pacte successoral.................................... 72
  • Objet du pacte successoral. ......................................... 72
  • Forme du pacte........................................................ 73
  • La liberté des donations et legs ultérieurs au pacte. .......... 74
  • SECTION 4
  • Clauses étrangères au régime des biens entre époux
  • Caractère – Exemples. ............................................... 75
  • CHAPITRE 3
  • Conditions de validité du contrat de mariage
  • ................................................................ 77
  • SECTION 1
  • Formes
  • Authenticité............................................................. 77
  • Force probante du contrat de mariage............................ 78
  • Suite – Comment faire la preuve contraire ?.................... 79
  • ................................................................ 80
  • Droit international privé............................................. 80
  • SECTION 2
  • La publicité du contrat
  • La publicité du contrat de mariage – Justification. ............ 80
  • Les différentes publicités............................................. 81
  • Publicité – Suite – Régime propre aux commerçants –
  • Régime antérieur à la loi du 14 janvier 2013. ................... 85
  • Première hypothèse – Époux commerçant au jour
  • du contrat............................................................... 86
  • Deuxième hypothèse – Époux devenant commerçant au
  • cours du mariage. ..................................................... 88
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Publicité – Suite – Régime propre aux commerçants –
  • Jugements de séparation de corps ou de divorce ayant une
  • incidence sur le contrat de mariage ou le régime
  • ............................................................ 89
  • Publicité – Régime général depuis le 1er septembre 2015 –
  • Le registre central des contrats de mariage...................... 89
  • Suite – Sanctions civiles.............................................. 92
  • SECTION 3
  • Personnes appelées au contrat de mariage
  • Parties au contrat de mariage....................................... 93
  • Consentement simultané............................................. 94
  • ........................................................... 94
  • Capacité des époux. .................................................. 95
  • Suite – A. Des mineurs.............................................. 96
  • Suite – À quels incapables l’article 1397 du Code civil
  • s’applique-t-il ?......................................................... 97
  • Suite – Personnes tenues d’assister le mineur................... 97
  • Suite – En quoi consiste l’assistance ?............................. 97
  • Suite – Sanction. ...................................................... 98
  • Suite – Pour quels actes l’assistance est-elle requise ?......... 98
  • Suite – B. Des personnes majeures vulnérables................. 99
  • Suite – C. L’époux failli et la personne sous règlement
  • collectif de dettes. .................................................... 101
  • Suite – D. Les personnes sous administration provisoire. .... 101
  • CHAPITRE 4
  • De l’immutabilité des conventions matrimoniales
  • SECTION 1
  • Principes
  • .................................................................. 103
  • Origines historiques et évolutions. ................................ 103
  • La règle de l’immutabilité est-elle d’ordre public ? ........... 104
  • Droit comparé et droit international privé. ..................... 106
  • Rappel des règles qui forment l’immutabilité
  • des conventions matrimoniales – Plan. ........................... 108
  • SECTION 2
  • Les conventions matrimoniales doivent se faire avant le mariage
  • (art. 1392 C. civ.)
  • Champ d’application de la règle. .................................. 108
  • Preuve de l’antériorité. .............................................. 109
  • SECTION 3
  • Des changements antérieurs au mariage
  • ............................................................... 110
  • Suite – La contre-lettre en droit commun....................... 110
  • Suite – La contre-lettre et le contrat de mariage. ............. 111
  • Conditions de validité à l’égard des parties. ................ 112
  • Suite – Les modifications doivent être constatées par acte
  • notarié. .................................................................. 112
  • Présence de toutes les parties aux conventions
  • ......................................................... 113
  • Consentement simultané de toutes les parties. ................. 114
  • Conditions de validité ou d’opposabilité à l’égard
  • des tiers. ................................................................ 115
  • Suite – Défaut d’inscription des changements
  • dans le registre central des contrats de mariage –
  • Inopposabilité. ......................................................... 116
  • Suite – L’exception : l’opposabilité malgré le défaut
  • d’inscription. ........................................................... 116
  • Suite – La responsabilité du notaire............................... 117
  • Personnes protégées par l’article 1393, § 2, du Code civil.. 117
  • Actes visés par les articles 1391 et 1392 du Code civil. ..... 118
  • SECTION 4
  • Changement des conventions matrimoniales après le mariage
  • (art. 1394 et 1395 C. civ.)
  • 1. – Généralités
  • Qu’est-ce qu’un changement ? ..................................... 120
  • Durée de l’immutabilité. ............................................ 122
  • Suite – Modification du contrat de mariage par testament... 123
  • Objet de l’immutabilité – Discussions............................ 124
  • Quid pour les donations faites dans le contrat ?................. 124
  • 2. – Questions spécifiques liées à la mutabilité du régime matrimonial
  • Le changement nécessite l’accord des époux.................... 126
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Portée de l’immutabilité du régime matrimonial – Entre
  • époux et à l’égard des tiers. ........................................ 126
  • Les conventions entre époux – Principes. ....................... 130
  • Suite – Conventions entre époux. ................................. 131
  • Suite – Du mandat entre époux. .................................. 133
  • Suite – De la société entre époux. ................................ 133
  • 3. – La procédure de changement du ou au régime matrimonial
    • Généralités et procédure
  • La loi du 14 juillet 1976 – Les articles 1394 et 1395
  • anciens du Code civil................................................. 135
  • La loi du 18 juillet 2008. ........................................... 135
  • La procédure – L’inventaire notarié. ............................. 136
  • Procédure – Suite – Un acte notarié modificatif............... 139
  • Procédure – Suite – Publicités anciennes. ....................... 140
  • La loi du 14 janvier 2013 – Simplification des publicités
  • lors de mutations du ou au régime matrimonial. .............. 141
  • Prise d’effet de la modification
  • Effets de la mutation. ................................................ 141
  • Suite – Conséquences de la suppression de l’homologation
  • ................................................................ 142
  • Suite – Recours des tiers créanciers – Les bases
  • du recours. ............................................................. 143
  • Suite – Recours des tiers créanciers – Situations non
  • spécifiquement protégées. ........................................... 146
  • Recours des tiers créanciers – Les cas............................ 147
  • L’action paulienne – Rappels. ...................................... 148
  • Responsabilité notariale. ............................................. 152
  • 4. – Immutabilité et clauses autres contenues dans le contrat de mariage
  • Renvoi – Libéralités. ................................................. 153
  • Renvoi – Les clauses étrangères aux conventions
  • matrimoniales échappent à l’immutabilité. ...................... 153
  • CHAPITRE 5
  • De l’inefficacité du contrat de mariage
  • SECTION 1
  • Caducité
  • .................................................................. 155
  • SECTION 2
  • Nullité
  • Notion – Plan.......................................................... 157
  • Nullité absolue. ........................................................ 158
  • Nullité relative – Droit commun. ................................. 158
  • Suite – Discussion..................................................... 160
  • Étendue de la nullité. ................................................ 161
  • Conséquence de la nullité. .......................................... 162
  • PARTIE 2
  • LE RÉGIME MATRIMONIAL
  • Statut matrimonial. ................................................... 165
  • TITRE 1
  • Le régime primaire
  • CHAPITRE 1
  • Généralités – Caractéristiques
  • Notions – Objet du régime primaire. ............................ 169
  • Caractère impératif du régime primaire.......................... 172
  • L’autonomie, en droit international privé belge, du régime
  • ................................................................ 174
  • CHAPITRE 2
  • La résidence conjugale
  • La résidence conjugale protégée. .................................. 177
  • Persistance de la résidence conjugale et de sa protection
  • en cas de conflit entre les époux. ................................. 178
  • CHAPITRE 3
  • La protection de la résidence conjugale
  • SECTION 1
  • Les époux ou l’un d’eux sont propriétaires du logement familial
  • La protection........................................................... 181
  • Les actes prohibés – L’atteinte à la jouissance concrète
  • du bien. ................................................................. 182
  • L’atteinte à la jouissance doit être directe. ...................... 185
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Durée de la protection – Renvoi. ................................. 187
  • Les sanctions – La nullité de l’acte prohibé est organisée
  • par l’article 224, § 1er, alinéa 1, du Code civil – Nullité
  • de droit – Effet erga omnes........................................... 187
  • SECTION 2
  • Immeuble loué
  • Le bail protégé......................................................... 189
  • La protection de l’époux non signataire du bail. ............... 190
  • Le congé – Les actions en justice relatives au bail............. 192
  • SECTION 3
  • Les meubles meublants
  • La même protection. ................................................. 193
  • SECTION 4
  • Les droits des tiers
  • La saisissabilité de l’immeuble et des meubles protégés
  • par les créanciers...................................................... 194
  • Cas particulier – L’insaisissabilité de la résidence
  • ............................................................... 195
  • CHAPITRE 4
  • La profession (art. 216 C. civ.)
  • La liberté................................................................ 197
  • Le pouvoir d’appréciation marginale du juge
  • et les sanctions......................................................... 198
  • La liberté politique. .................................................. 200
  • L’usage du nom du conjoint. ....................................... 200
  • ................................................................. 200
  • Retrait – Motifs graves............................................... 200
  • CHAPITRE 5
  • La perception et l’affectation des revenus
  • (art. 217 C. civ.)
  • La perception. ......................................................... 201
  • L’affectation des revenus............................................. 201
  • L’intervention du juge. .............................................. 202
  • CHAPITRE 6
  • Les comptes et coffres en banque
  • (art. 218 C. civ.)
  • La gestion exclusive – Titularité du compte. ................... 203
  • La protection de l’époux et du banquier......................... 203
  • Durée de la protection............................................... 204
  • Les comptes et les opérations protégées. ........................ 205
  • L’obligation d’information par le banquier....................... 207
  • Les droits des tiers et du conjoint du titulaire.................. 208
  • La propriété des avoirs en compte et en coffre. ............... 209
  • CHAPITRE 7
  • Mandat entre époux et mandat judiciaire
  • SECTION 1
  • Mandat conventionnel (art. 219 C. civ.)
  • Étendue du mandat. .................................................. 211
  • Révocation ad nutum. ................................................. 211
  • SECTION 2
  • Mandat judiciaire (art. 220 C. civ.)
  • L’impossibilité de manifester une volonté. ...................... 212
  • CHAPITRE 8
  • La contribution aux charges du mariage (art. 221 C. civ.)
  • Les charges du mariage – Notions................................. 215
  • Dépenses couvertes – Exemples. .................................. 216
  • La contribution selon les facultés de chaque époux. .......... 219
  • La méconnaissance de l’article 221 du Code civil durant
  • le mariage............................................................... 221
  • Sanction après la dissolution du mariage. ........................ 222
  • CHAPITRE 9
  • La solidarité passive pour les dettes de ménage
  • et d’éducation (art. 222 C. civ.)
  • La solidarité passive – Les dettes concernées. .................. 225
  • L’existence d’un ménage et la bonne foi du créancier. ....... 228
  • La perte de la solidarité. ............................................ 231
  • La solidarité passive pour les dettes à l’égard des enfants.... 232
  • CHAPITRE 10
  • Les mesures judiciaires en cas de violation
  • des règles du régime primaire
  • SECTION 1
  • Mesures d’encadrement préventives
  • Notions – L’urgence.................................................. 235
  • Exemples de mesures................................................. 236
  • La durée temporelle des mesures.................................. 241
  • SECTION 2
  • Mesures a posteriori
  • Le contentieux de l’annulation. .................................... 241
  • La donation d’un bien personnel et la sûreté mettant
  • en péril les intérêts de la famille. ................................. 242
  • La date retenue pour apprécier la mise en péril des intérêts
  • ............................................................... 244
  • Les caractéristiques de la nullité. .................................. 245
  • ................................................................... 246
  • La situation du tiers – Incidence de sa bonne foi. ............. 247
  • La durée de la protection. .......................................... 248
  • TITRE 2
  • Les régimes matrimoniaux secondaires
  • CHAPITRE 1
  • Les principes
  • SECTION 1
  • Généralités – Caractère résiduaire du régime légal
  • Les régimes dits « secondaires ».................................... 253
  • Le caractère résiduaire du régime légal (art. 1390
  • civ.) – Conséquences. ............................................ 254
  • SECTION 2
  • L’autonomie de la volonté
  • Le principe et ses limites – Rappels. ............................. 256
  • SECTION 3
  • Caractère onéreux du régime matrimonial
  • Caractère onéreux du contrat de mariage et du régime
  • ............................................................ 257
  • CHAPITRE 2
  • Le régime légal
  • SECTION 1
  • Généralités
  • Les trois patrimoines. ................................................ 261
  • La spécificité du patrimoine commun............................. 261
  • Suite – Qualification – Indivision ? – Société entre époux ? . 262
  • Suite – Patrimoine affecté – L’arrêt de la Cour
  • de cassation du 19 mai 2014. ...................................... 262
  • Conséquences juridiques. ............................................ 263
  • La vocation à l’universalité du patrimoine commun. .......... 264
  • SECTION 2
  • Les actifs du patrimoine commun
  • 1. – La présomption de communauté
  • La présomption d’actif commun – L’article 1405, § 2,
  • du Code civil........................................................... 266
  • 2. – Énumération
  • Énumération non limitative des actifs communs................ 268
    • Les revenus professionnels
  • Les revenus professionnels........................................... 268
  • Les revenus professionnels – Éléments structurels
  • d’un régime matrimonial de communauté ? ..................... 272
  • L’indemnité de préavis – La répartition prorata temporis. ..... 273
  • Les revenus des patrimoines
  • Les revenus des patrimoines propres et commun. ............. 275
  • La valeur patrimoniale ou financière de certains actifs dont
  • les droits sont propres
  • Les principes directeurs
  • Généralités – La complémentarité des articles 1401
  • et 1405 du Code civil................................................ 276
  • La refonte de l’article 1405 du Code civil. ..................... 277
  • La valeur patrimoniale des parts et actions nominatives
  • ou dématérialisées
  • La valeur patrimoniale des parts ou des actions nominatives
  • ou dématérialisées..................................................... 278
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • La valeur patrimoniale des biens professionnels
  • Les biens professionnels.............................................. 280
  • La valeur économique de la clientèle
  • La valeur économique de la clientèle constituée pendant
  • le mariage............................................................... 282
  • Les biens qui sont l’objet de certaines libéralités
  • Les libéralités faites conjointement aux époux ou en faveur
  • du patrimoine commun. ............................................. 285
  • Le dommage patrimonial créé par l’atteinte à l’intégrité physique
  • La réparation du dommage patrimonial, ménager
  • ou économique......................................................... 287
  • La prestation d’assurance commune
  • La prestation d’assurance échue pendant le mariage........... 289
  • Les biens communs par défaut
  • L’attraction résiduaire : les biens dont le caractère propre
  • n’est pas établi sont des acquêts. .................................. 290
  • Renversement de la présomption d’acquêts. .................... 293
  • SECTION 3
  • Les actifs du patrimoine propre
  • 1. – Généralités
  • Le patrimoine propre................................................. 294
  • Les biens ou les droits propres..................................... 296
  • 2. – Les propres par nature
  • Le lien d’intimité par rapport à l’époux. ........................ 296
  • Les vêtements et objets personnels (art. 1401, § 1,
  • point 1, C. civ.). ...................................................... 296
  • Les droits intellectuels (littéraires, artistiques, industriels)
  • (art. 1401, § 1, point 2, C. civ.). ................................. 297
  • La réparation d’un dommage corporel ou moral (art. 1401,
  • 1, point 3, C. civ.). ................................................ 300
  • Les droits aux pensions et rentes viagères dont un époux
  • est titulaire (art. 1401, § 1, point 4, C. civ). .................. 304
  • La dualité de régimes de qualification et ses conséquences. . 305
    • Le régime de l’ancien article 1401, point 5, du Code civil
  • Les droits attachés aux parts et actions nominatives
  • .............................................................. 306
  • Suite – L’arrêt du 20 février 2015................................ 310
  • Suite – L’arrêt et le droit de propriété quant aux parts
  • ou actions nominatives. .............................................. 311
  • Suite – Interprétation proposée et conséquences............... 314
  • Suite – Les difficultés subsistantes. ................................ 316
  • Suite – Les anciennes actions au porteur......................... 318
  • Suite – Quid pour les actions acquises suite à l’exercice
  • de « stock-options » ? ................................................. 321
  • Le régime nouveau de l’article 1401, § 1, point 5, du Code civil
  • Le droit propre. ....................................................... 322
  • Conditions d’application – Un seul époux titulaire ? .......... 322
  • Les sociétés visées par l’article 1401, § 1, point 5,
  • du Code civil........................................................... 324
  • La gestion des parts et actions dont les droits sont propres. 325
  • La gestion des parts communes. ................................... 326
  • 3. – Les droits et valeurs qualifiés par le titre et la finance
  • La dissociation entre le titre et la finance – Rappel. .......... 330
    • Les droits résultant d’une assurance de personne – L’assurance-vie
  • individuelle
  • Le régime de l’article 1400.7 et ses modifications législatives antérieures
  • au 1er septembre 2018
  • Les régimes juridiques antérieurs.................................. 330
  • L’article 1400.7 du Code civil. .................................... 331
  • Les articles 127 et 128, et 129 à 134 de la loi du 25 juin
  • 1992 sur le contrat d’assurance terrestre (LCAT). ............ 332
  • L’arrêt de la Cour d’arbitrage du 26 mai 1999
  • et la réaction contre les produits d’épargne – Les contrats
  • d’assurance-vie déguisés.............................................. 336
  • Les conséquences de l’arrêt du 26 mai 1999. .................. 338
  • La loi du 4 avril 2014 relative aux assurances. ................. 342
  • L’assurance-groupe.................................................... 343
  • L’assurance de groupe – Synthèse. ................................ 347
  • Le contrat d’assurance garantissant une pension de retraite
  • complémentaire – Absence de valeur de rachat
  • et conséquences........................................................ 348
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Le statut des pensions complémentaires.......................... 349
  • Le régime issu de la loi du 22 juillet 2018
  • Généralités – La refonte des qualifications pour
  • les prestations d’assurance-vie. ..................................... 350
  • Les contrats d’assurance visés....................................... 351
  • La valeur de rachat et la prestation d’assurance
  • des articles 1400.6 et 7 du Code civil. .......................... 354
  • Mise en vigueur........................................................ 355
  • Les actifs professionnels
  • La dualité de régime.................................................. 356
  • Le régime de l’ancien article 1400.6 du Code civil
  • Les outils et instruments professionnels (art. 1400.6,
  • ancien, C. civ.)......................................................... 356
  • .............................................................. 357
  • La récompense. ........................................................ 359
  • Le régime nouveau des biens professionnels et des clientèles
  • Le droit aux biens professionnels et aux clientèles –
  • L’article 1401, §§ 6 et 7, du Code civil. ........................ 360
  • Les biens professionnels visés....................................... 361
  • Mise en vigueur........................................................ 362
  • 4. – Les propres par origine
  • Les patrimoines de famille. ......................................... 362
    • Les biens présents et futurs
  • Les biens et créances antérieures au mariage – Les biens
  • dits « présents »........................................................ 363
  • La preuve. .............................................................. 363
  • ............................................................ 364
  • Les biens et créances acquis, durant le mariage, à titre
  • gratuit – Les biens dits « futurs ».................................. 368
  • L’arrangement familial
  • Les biens issus d’un arrangement familial........................ 369
  • Les parts indivises nouvelles
  • Les parts indivises supplémentaires acquises dans un bien
  • ................................................................... 371
  • 5. – Les propres par relation
    • La subrogation et l’accroissement
  • La subrogation réelle ou la substitution aux biens propres –
  • ........................................................... 372
  • Suite – Cas de subrogation ou d’accroissement. ............... 373
  • Suite – La subrogation aux propres (art. 1400.5 C. civ.). ... 373
  • Les accessoires
  • Les accessoires – Notions. .......................................... 377
  • Les accessoires visés. ................................................. 378
  • L’emploi et le remploi
  • Les propres par relation – Les biens acquis en emploi
  • ou remploi.............................................................. 381
  • L’emploi ou le remploi en matière immobilière (art. 1402
  • civ.)................................................................... 382
  • Suite – Force probante des déclarations en matière
  • d’emploi ou de remploi immobilier ordinaire. ................. 385
  • L’emploi ou le remploi immobilier anticipé (art. 1403
  • civ.)................................................................... 386
  • L’emploi ou le remploi en matière mobilière (art. 1404
  • civ.)................................................................... 388
  • Les questions encore débattues..................................... 389
  • L’emploi ou le remploi au moyen d’une créance
  • de récompense. ........................................................ 391
  • L’individualisation des fonds propres après la confusion
  • avec des fonds communs............................................. 394
  • SECTION 4
  • Le passif dans le régime légal
  • 1. – Généralités
  • Généralités – Particularités du régime des dettes –
  • .......................................................... 395
  • Les règles et les principes de raisonnement. .................... 397
  • L’obligation à la dette – Le droit de poursuite
  • du créancier – Son gage. ............................................ 400
  • La contribution à la dette – La charge finale de la dette
  • et l’indemnisation du patrimoine appauvri. ..................... 401
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • 2. – Les dettes communes
    • Énumération
  • Généralités.............................................................. 401
  • L’article 1408 du Code civil – Le critère général –
  • L’intérêt du patrimoine commun.................................. 402
  • Les cas spécifiques de dettes communes. ........................ 404
  • La présomption de dette commune – La dette commune
  • résiduaire................................................................ 407
  • Les recours du créancier
  • La distinction faite par l’article 1414 du Code civil
  • en fonction de l’époux contractant de la dette. ................ 408
  • La dette lie les deux époux – La dette parfaite. ............... 409
  • .................................................................... 409
  • La dette lie un époux – La dette commune imparfaite. ...... 410
  • La dette commune et l’exception d’excusabilité en cas
  • de faillite. ............................................................... 412
  • Controverse – Les dettes résultant d’une faute de gestion
  • du patrimoine commun, ou d’un excès de pouvoir............ 413
  • 3. – Les dettes propres
    • Généralités
  • Les deux caractéristiques génériques de la dette propre...... 413
  • L’intérêt ou le profit mixte – Dette commune ou propre ? . 414
  • Énumération des dettes propres
  • Les dettes antérieures au mariage ou grevant des libéralités
  • ou des successions..................................................... 415
  • Les dettes contractées dans l’intérêt exclusif du patrimoine
  • ................................................................... 416
  • Les dettes résultant d’une sûreté personnelle ou réelle....... 419
  • Les dettes résultant d’actes fautifs de gestion du patrimoine
  • ................................................................ 420
  • Les dettes quasi-délictuelles ou délictuelles civiles
  • ou pénales............................................................... 421
  • Les recours du créancier d’une dette propre
  • Les actifs engagés...................................................... 422
  • Le recours exceptionnel en cas d’enrichissement
  • du patrimoine commun. ............................................. 423
  • Premier cas, à propos d’une dette antérieure au mariage
  • ou grevant des libéralités. ........................................... 424
  • Deuxième cas : le profit tiré d’un acte interdit. ............... 426
  • Troisième cas : la dette de délit ou quasi-délit –
  • Particularités. .......................................................... 426
  • Considérations finales
  • Le débat judiciaire et le jeu des preuves en matière
  • de recours des créanciers............................................ 431
  • Rappel – La problématique de la contribution à la dette
  • en raison de la finalité de celle-ci. ................................ 431
  • SECTION 5
  • La gestion des patrimoines
  • 1. – La gestion du patrimoine commun
    • Généralités
  • Des pouvoirs de gestion étendus dans l’intérêt familial....... 433
  • Le principe : la gestion concurrente
  • Les principes – La gestion concurrente – Conséquences. .... 435
  • Le domaine de la gestion concurrente............................ 438
  • Suite – La gestion concurrente – Gestion dans l’intérêt
  • du patrimoine commun et de la famille.......................... 440
  • Les gestions dérogatoires
  • La gestion exclusive
  • La gestion exclusive................................................... 442
  • – Gestion exclusive des revenus professionnels –
  • Perception et affectation. ............................................ 442
  • Suite – Les avoirs en compte ou coffre bancaire. .............. 443
  • Suite – L’exclusivité par rapport aux actes de gestion........ 443
  • L’exclusivité des pouvoirs de gestion et les biens pouvant
  • être affectés à la profession – Discussions. ...................... 445
  • L’exception : la profession exercée conjointement. ........... 446
  • La gestion conjointe
  • La gestion conjointe – Gestion commune ou concertée –
  • Généralités.............................................................. 447
    • Les donations de biens communs
  • La donation de biens communs. ................................... 447
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • b) Certains actes à titre onéreux
  • Les actes à titre onéreux « importants » – Le double
  • .......................................................... 450
  • Les actes et biens énumérés par l’article 1418 du Code
  • ...................................................................... 451
  • 2. – La gestion des patrimoines propres
  • La gestion exclusive................................................... 456
  • La gestion exclusive et l’intérêt du patrimoine commun. .... 457
  • 3. – Les sanctions de l’excès ou du détournement
  • de pouvoir dans les gestions
    • Les sanctions de la gestion du patrimoine commun
  • Les sanctions préventives
  • Le contrôle préventif : l’autorisation judiciaire pour
  • combattre un blocage................................................. 458
  • Le contrôle préventif : l’interdiction judiciaire. ................ 459
  • Les sanctions répressives
    • La nullité
  • La nullité pour gestion irrégulière ou frauduleuse. ............ 461
  • La nullité – Sanction applicable à toutes les fautes
  • de gestion ? ............................................................. 463
  • Les caractéristiques et les conséquences de la nullité. ........ 464
  • Suite – Autres conséquences de la nullité – Questions
  • ................................................................. 467
  • b) L’article 1433 du Code civil
  • Suite – Autres sanctions – La faute de gestion et le droit
  • à récompense........................................................... 467
  • Le retrait des pouvoirs
  • Le retrait des pouvoirs de gestion à propos des biens
  • ............................................................... 468
  • Les sanctions de la gestion du patrimoine propre
  • Le retrait temporaire des pouvoirs. ............................... 468
  • La faute de gestion au préjudice du patrimoine commun. ... 469
  • 4. – Dispositions en cas de faillite
  • La perte des pouvoirs. ............................................... 469
  • 5. – La séparation de biens judiciaire
  • L’article 1470 du Code civil........................................ 470
  • SECTION 6
  • La dissolution du régime légal
  • 1. – Généralités
  • Les opérations de liquidation et de partage du régime. ...... 470
  • Les causes de dissolution du régime matrimonial
  • et les conventions prohibées. ....................................... 472
  • 2. – Les conséquences de la dissolution
    • Les conséquences générales
  • L’indivision post-communautaire................................... 473
  • Cogestion – Dérogations et avances sur la part
  • dans le patrimoine commun – Mesures provisoires............ 476
  • La date de dissolution
  • La date de dissolution du régime – Unicité ou pluralité
  • de dates.................................................................. 481
  • Date unique et dissolution erga omnes. ............................ 481
  • Double date de dissolution.......................................... 482
  • La double date de dissolution – Les effets généraux. ......... 484
  • La double date – Les correctifs entre les époux. .............. 485
  • Suite – Premier correctif – La nullité des actes................ 486
  • Suite – Deuxième correctif – La rétroactivité à la date
  • de la séparation de fait. .............................................. 486
  • 3. – Les opérations de liquidation du patrimoine commun
    • Première opération : la reconstitution du patrimoine commun
  • L’inventaire
  • Importance de l’inventaire. ......................................... 490
  • Le contenu de l’inventaire........................................... 492
  • Le recel de communauté
  • La notion de recel – La réforme et l’article 1389/3
  • nouveau du Code civil. .............................................. 492
  • Le serment. ............................................................ 493
  • L’objet du recel. ...................................................... 495
  • La sanction du recel. ................................................. 496
  • Les régimes matrimoniaux concernés par le recel. ............ 497
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Le recel et le repentir. ............................................... 498
  • L’absence d’inventaire................................................ 500
  • Bénéficiaires du recel. ................................................ 500
  • Rappel concernant le régime de l’article 1448 ancien
  • du Code civil........................................................... 500
  • La consistance du patrimoine à partager
  • Les actifs formant le patrimoine indivis – L’ex-patrimoine
  • ................................................................ 501
  • La reconstitution du patrimoine commun – Les actifs
  • ................................................................. 502
  • Suite – Les avoirs disparus – Les arrêts du 28 mai 2008
  • et du 14 novembre 2013 de la Cour de cassation. ............ 503
  • Deuxième opération – Le compte des récompenses
  • Généralités
  • Le compte des récompenses – Opération comptable –
  • ............................................................. 506
  • Les transferts de valeurs
  • Des transferts de valeurs entre un patrimoine propre et le
  • patrimoine commun – Le lien causal. ............................ 508
  • Mécanisme essentiel
  • Le caractère essentiel du mécanisme des récompenses........ 511
  • Les causes de récompenses
  • Généralités et rappels. ............................................... 513
  • Les récompenses dues par le patrimoine propre. .............. 514
  • Les récompenses dues par le patrimoine commun............. 520
  • Le montant de la récompense
  • Le montant de la récompense. ..................................... 526
  • La règle de base : le montant de l’appauvrissement effectif. 526
  • La règle complémentaire – La réévaluation en cas
  • de plus-value. .......................................................... 530
  • Plus-value – Suite – Le lien causal et ses conséquences
  • économiques............................................................ 531
  • Le lien causal – Suite – La répartition proportionnelle
  • de la plus-value. ....................................................... 534
  • Le calcul de la récompense en cas de répartition
  • ....................................................... 536
  • La plus-value doit encore être identifiable au jour
  • de la dissolution du régime. ........................................ 536
  • La preuve des récompenses
  • La preuve des récompenses – Principes.......................... 538
  • La preuve des récompenses dues au patrimoine propre. ..... 539
  • La preuve des récompenses dues au patrimoine commun.... 539
  • Le compte final
  • Le compte des récompenses – La balance. ...................... 540
  • La créance finale de récompense – Ses caractéristiques. ..... 542
  • La récompense : créance exigible, mais quand ? ............... 543
  • Troisième opération – Le paiement des dettes communes
  • L’intervention des créanciers
  • L’intervention des créanciers. ...................................... 544
  • Le paiement volontaire
  • Le système de l’actif net et la préférence accordée
  • aux créanciers communs............................................. 546
  • L’ordre de paiement entre les créanciers communs
  • ........................................................ 547
  • Insuffisance de l’actif commun ..................................... 548
  • Rappel – Le créancier commun quant à l’obligation
  • à la dette et le recours contributoire. ............................ 548
  • Le paiement forcé
  • La saisie par le créancier commun................................. 550
  • Et les créanciers propres ?........................................... 550
  • Et les créances entre époux ? ....................................... 551
  • Les opérations conduisant au partage
  • Quatrième opération – Le paiement des récompenses
  • Les articles 1442 à 1444 du Code civil – Généralités. ....... 551
  • Le paiement de la récompense due à un époux ou à son
  • patrimoine propre..................................................... 552
  • Le paiement de la récompense due au patrimoine commun. 553
  • Suite – Le paiement de la récompense due au patrimoine
  • commun par un rapport en moins-prenant...................... 555
  • L’ordre des paiements et des prélèvements. .................... 556
  • LES RÉGIMES MATRIMONIAUX
  • Le prélèvement de biens communs et les créanciers
  • personnels de l’époux débiteur de récompense. ............... 556
  • Cinquième opération – Le partage de l’actif net
    • Le partage en nature et par moitié
  • Le partage par moitié (art. 1445 et 1449 C. civ.) – Les
  • règles générales du partage.......................................... 557
  • b) L’attribution préférentielle
  • L’exception au partage par moitié en nature : l’attribution
  • préférentielle. ......................................................... 562
  • L’attribution préférentielle – Les biens visés.................... 563
  • Les actifs intéressant la profession – Suite. ...................... 565
  • Le décès et le divorce. ............................................... 567
  • ................................................................... 568
  • Les violences conjugales. ............................................ 570
  • Le droit des créanciers............................................... 571
  • Les frais. ................................................................ 571
  • Conséquences pratiques de l’attribution préférentielle –
  • Composition des lots. ................................................ 571
  • Rappel relatif au régime antérieur. ................................ 573
  • c) Le recel
  • L’exception au partage liée au recel – Notions et rappels. .. 573
  • Le recel – La sanction. .............................................. 574
  • ............................................................ 575
  • Sixième opération – La liquidation du compte d’indivision
  • post-communautaire
  • Raison d’être de cette opération................................... 575
  • Contenu du compte. ................................................. 576
  • Suite – L’indemnité d’occupation. ................................ 577
  • Le paiement des créanciers subsistant après le partage
  • Notions – Le passif résiduel – Les articles 1440 et 1441
  • du Code civil........................................................... 583
  • L’obligation à la dette. ............................................... 584
  • Suite – Dette commune imparfaite et bénéfice
  • d’émolument. .......................................................... 585
  • La contribution à la dette commune payée au créancier
  • après le partage........................................................ 586
  • Suite – Cas particulier de la dette commune payée au
  • créancier après le partage, alors qu’elle est
  • contributoirement propre............................................ 587
  • SECTION 7
  • Les créances entre époux
  • Généralités.............................................................. 587
  • Régime juridique. ..................................................... 588
  • Différences par rapport aux récompenses........................ 588
  • Créances nées après la dissolution du régime................... 589

Paginanummer

Nieuwe zoekopdracht

Generic filters
Uitleenbaar
Ja
Nee
Jaartal
Filter by Type
Monografie
Reeks
Tijdschrift